LES TROUBLES DU COMPORTEMENT

On peut dire qu'il y a présence d'un trouble du comportement chez le chien chaque fois que l'animal présente une déviance du comportement par rapport au comportement normal observé chez le canidé domestique. En d'autres termes, tout comportement excessif qui ne fait pas partie de l'éthogramme du chien est considéré comme un trouble du comportement. Il faut aussi bien faire la différence entre le trouble du comportement et le comportement canin normal, mais peu connu.

QUELLES SONT LES ORIGINES?

 

Les troubles du comportement peuvent avoir 2 origines bien distinctes

 

          - Origines pathologiques : De causes médicales, ou héréditaire (gènes des parents) ces comportements ne sont que l'expression de maladie. En effet, le chien souffrant va exprimer ses douleurs en adoptant des attitudes qu'il n'avait pas auparavant comme l'agressivité, les dégradations... Tout comme l'humain, le chien peut aussi souffrir de maladies psychologiques. Les pathologies des troubles du comportement touchent le système nerveux de l'animal. Pour y remédier, il faut suivre un traitement médical mis en place par un vétérinaire comportementaliste si celui-ci à découvert une maladie organique. Dans le cas contraire, il faut simplement suivre une thérapie qui sera mise en place par un comportementaliste et effectuée par un éducateur. On rencontre parfois certains cas qui nécessitent un traitement médical accompagné en parallèle d'une thérapie comportementale.

 


          - Origines non pathologiques : De causes héréditaires ou dues à un défaut de socialisation, ces comportements sont malheureusement les plus fréquents mais aussi les plus durs à corriger. Bien souvent, se sont les maîtres qui sont à l'origine des troubles de leurs chiens en ne comprenant pas leur animal (incompréhension) ou bien en effectuant un mauvais dressage (trop dur) ou encore en ayant une mauvaise hiérarchisation entre le maître et son chien, et enfin, en offrant au chien de mauvaises conditions de vie, en ne respectant pas son éthogramme (besoins vitaux). Nous pouvons aussi remarquer que l'éleveur peut être impliqué dans les troubles du comportement (mauvais élevage....). La thérapie se passe au niveau d'un comportementaliste compétent mais aussi avec une forte implication du maître et de tous les membres du foyer.


     L'individu se traduit par la somme de son patrimoine héréditaire et de son éducation et de son milieu.

 

Individu = patrimoine héréditaire + éducation + milieu

 

 

COMMENT SE MANIFESTENT ILS?

 

     A la base, on rencontre toujours de la peur, de l'anxiété. La plupart des comportements qui dérangent le maître sont conditionnés.


     Selon le cas, on parlera de trouble


EXTERIORISE

INTERIORISE

 

     Les troubles du comportement se constatent de plusieurs façons :

 

          - Lors de l'apparition d'un comportement qui n'a jamais été observé chez le canidé sauvage.

 

          - Lorsque les réponses adaptatives au mode de vie humain sont exagérées.

 

Exemple : les peurs, les phobies, les stéréotypes, l'agressivité...

 

          - Chaque fois qu'il y a transgression des règles sociales, des normes établies par et dans le système humain dans lequel le chien est intégré.


Exemple : marquage, aboiement, détérioration en l'absence du maître...

 

          - Quand on observera une attitude normale dans son déroulement mais pas appropriée dans l'environnement.


Exemple : A l'arrivée de sa gamelle, le chien salive (comportement alimentaire normal). Mais, le chien qui salive au moment du repas de son maître (anormal).