La maladie de Carré

C'est une maladie que l'on rencontre plus particulièrement chez le jeune chiot et dans les élevages, la transmission s'effectuant principalement de chien à chien.

On la trouve aussi chez les autres canidés (renards) ou les mustélidés de nos régions (Belette, Blaireau, etc...).

 

Les sujets infestés présentent tous des signes de fièvre et de fatigue. Ce virus présente la particularité de s'attaquer indifféremment aux différents organes ou appareils, et les symptômes en sont donc nombreux:

 

Système nerveux: Risque d'épilepsie, paralysie, méningite.
Système oculaire : les yeux pleurent ou au contraire ne sont plus irrigués par les larmes.
Système cutané : Eruption de boutons sur le corps, la truffe peut devenir dure.
Système digestif : crises de diarrhée aigüe, Vomissements.
Système respiratoire : écoulement nasal, Toux, respiration difficile.

 

Dès l'apparition de l'un ou plusieurs de ces symptômes, le chiot doit faire l'objet d'un examen vétérinaire. Le diagnostic en est donc rendu délicat mais doit être effectué le plus vite possible l'issue étant rapidement fatale.

Il existe un vaccin contre la maladie de Carré. Celui-ci représente la seule façon d’éviter cette maladie. En général il fait partie des protocoles les plus courants que l’on administre au chiot vers l’âge de 7 semaines avec un rappel tout les 2 ans.

 


En raison de la rapidité de l’évolution de la maladie le traitement devient rarement efficace. Les sujets qui on pu en bénéficier reviennent avec des séquelles assez importante de type épileptiques.

 

Si vous achetez le chiot en période d’incubation, vous ne pourrez pas déceler la maladie. Ainsi, si vous souhaitez engager la responsabilité du vendeur, il faudra prouver l’antériorité du vice à la vente avec certitude que le chien était porteur du virus au moment de l’achat. Vous devez donc respecter le délai d’action en rédhibition qui est de 30 jours, si un certificat de suspicion vous a été délivré par un vétérinaire, dans les 8 jours après la livraison du chiot.

Si votre chiot meurt ou est euthanasié, le délai est reporté à 15 jours à compter de la mort de l’animal.