La classification des races canines est un sujet assez sensible. Néanmoins, il à été étudié par un bon nombre de chercheurs, certains seront cités ci après.

 

Kermadec et Oberthur se sont intéressés à la manière de chasser en se basant sur le comportement cynégétique. Buffon quand à lui s'est basé sur la forme des oreilles mais son étude n'a pas été retenue. A l'identique pour Cuvier, qui, lui, s'est basé sur les caractères ostéologiques. Le Dr Caïus s'est appuyé sur une base scientifique afin de trouver une classification selon l'utilisation et la fonction (garde, compagnie, chasse...). Ses travaux restent très hypothétiques.

Nous avons trouvé logique de prendre en considération les études de Baron ou Dechambre afin de nous intéressé au études du profil corporel. Ensuite, Magnin nous montre les caractères morphologiques de la tête et du corps. Enfin, Cornevin met en évidence les proportions corporelles.

En tenant compte des travaux de Baron, Cornevin, Magnin, Dechambre nous avons établit les classifications utilisées actuellement.

Il en résulte que 3 classifications ont été faites

 

Etude des profils de la tête.
Etude des proportions corporelles.
Etude des caractères morphologiques de la tête.

 

Profils de la tête
Etude des profils de la tête

 

- Les rectilignes : Le front et le chanfrein sont parallèles, le stop est bien marqué (Malinois).


- Les convexilignes : Le stop est très effacé, le front est plus ou moins convexe (Bull terrier).


- Les concavilignes : Le stop très accentué, la face est plus ou moins refoulée (Boxer).

 

Proportions corporelles
Etude des proportions corporelles

 

- Les longilignes : Chiens ayant des formes étirées et sveltes (Lévriers).


- Les brévilignes : Chiens aux proportions trapues, aux formes refoulées (Bulldog).


- Les rnédiolignes : Proportions normales, chiens ni trop petits ni trop grands (Malinois).


- Les hyperrnétriques : Chiens nettement plus grands et plus musclés que la moyenne (Mastiff).


- Les elliptométriques : Chiens de très petite taille, présentant parfois des signes de nanisme (Pékinois).


- Les bassets : Corps d'apparence normale, mais membres raccourcis et tordus (Basset hound).

 

Caractères morphologiques de la tête
Etude des caractères morphologiques de la tête

 

- Les lupoïdes : Chiens à tête en forme de pyramide, à oreilles droites, le museau est étroit, allongé, les lèvres sont petites et tendues (Malinois).


- Les bracedides : Le museau est aussi large à l'extrémité qu'à la base. Le stop est bien marqué. Les oreilles sont tombantes, les lèvres longues et flottantes (Braques).


- Les molossolides : La tête est massive, ronde. Les oreilles sont petites, tombantes. Le museau est court, les lèvres sont longues et épaisses (Mastiff).


- Les graïoïdes : La tête est en cône allongé, le front est étroit. Les oreilles sont petites. Le museau est long et mince, le stop inexistant (Lévriers).