LA CYNOPHILIE EN FRANCE

La Société Centrale Canine a été crée en 1881 à l'instar du kennel-club britannique à l'initiative d'amateurs de chien, des éleveurs soucieux de reconstituer les vieilles races françaises et d'acclimater en France les meilleures races étrangères.

 

Reconnue d'utilité publique en 1914 la SCC fut l'unique confédération agrée par le ministère de l'agriculture.

 

Regroupées sous la tutelle du ministère de l'agriculture, les différentes instances de l'organigramme de la cynophilie française se voient confier différentes fonctions complémentaires dans la mission de l'organisation canine en France.



Les buts de la SCC :

 

- Assurer la sélection via les clubs de race

- Reconstituer, améliorer et vulgariser les races françaises

- Coordonner lfaction et les activités de ses adhérents

- Assurer les relations internationales de la cynophilie française.

 

Le rôle de la S.C.C:

 

- Elle a été créée avec un objet bien précis: assurer l'amélioration et la reconstitution des races de chiens d'utilité, de sport et d'agrément.

- La S.C.C. est une fédération de membres, qui au travers de la technique de l'affiliation, regroupe l'ensemble des associations affiliées qui s'intéressent aux races canines.

- Les experts confirmateurs et les juges sont considérés comme les agents principaux, par leurs jugements, de la mise en oeuvre de la politique d'élevage définie par le club de race.

 

Le rôle principal de la SCC est la promotion du chien de race.



L'activité de la SCC se concrétise par :

 

- la tenue du fichier national des chiens identifiés

- la délivrance des papiers officiels

- la gestion du LOF

- l'organisation dexpositions et de concours dutilisation (chien de berger, concours de défense, fields-trials, épreuves canines diverses)

- l'organisation de séances de conformité aux standards

- la désignation des juges et experts-confirmateurs

- le contrôle des associations affiliées

- la promotion des races

- l'attribution des affixes

- l'actualisation des règlements

- l'édition de la Revue Officielle de la Cynophilie


Les 28 sociétés régionales assurent ses missions dans leurs zones géographiques en organisant les expositions et en gérant les clubs de race.
Les clubs de races sont au nombre de 108.

Quelques dates

 

1881 : Création à l'initiative d'éleveurs amateurs.

1885 : Enregistrement des premiers chiens au Livre des origines français (LOF).

1910 : La Société centrale canine crée, avec la Société Royale St Hubert, représentant de la cynophilie belge, la Fédération cynologique internationale (FCI).

1914 : Reconnaissance comme établissement d'utilité publique.

1952 : Décret modificatif des statuts.

1957 : Inscription du LOF au registre des livres généalogiques agrées par l'État.

1965 : Agrément de la SCC pour la tenue du livre généalogique canin français

1971 : Agrément de la SCC pour organiser l'identification des chiens par tatouage et la tenue du Fichier national canin.

Le schéma de l’organisation de la S.C.C